NOTRE HISTOIRE

En 1990, Ginette Pradella, une femme d'affaires originaire de Magog, ouvre le Cinéma Magog, situé au 12 Principale Est à Magog. 

 

La ville de Magog n'a plus de cinéma depuis plusieurs années. Bien qu'à l'époque, la mode est plutôt au club vidéo pour les consommateurs de films, Mme Pradella, une cinéphile à ses heures, désire offrir la possibilité à la population de Magog de visionner des films sur grands écrans et de vivre l'expérience cinématographique comme elle l'était conçue initialement . Le cinéma étant depuis toujours un des centres importants de diffusion de culture pour les villes, Magog mérite d'avoir son cinéma elle aussi.

 

 Le Cinéma Magog se donne donc comme mission de promouvoir la culture dans la région de Memphrémagog et offrant un divertissement familial mais aussi des films d'auteurs ainsi que des productions québécoises. 

À son ouverture, le cinéma compte 2 salles. Loin de se comparer aux anciens cinémas des années 30-40 qui contenaient souvent d’immenses salles pouvant contenir entre 400 et 700 personnes,  le nouveau cinéma de Magog est plus adapté au marché de la fin du 20ième siècle. La salle 1, la plus spacieuse, compte 215 sièges et la salle 2 compte pour sa part 120 places. Une troisième salle sera ajoutée en 1998. Plus modeste, cette salle contient 47 sièges mais permet au cinéma de bonifier la sélection de ses films et d'offrir un plus grand éventail de choix de films.

À son ouverture, le cinéma projette ses films sur pellicule (principalement en format 35 mm) comme c'est la norme à l'époque mais en 2012 le Cinéma Magog se tourne vers le numérique car les films ne seront plus disponibles en pellicule 35mm.

En 2013, des circonstances exceptionnelles avaient poussé Mme Pradella  à laisser la barre de l'entreprise familiale à un tiers, Mr Claude Rémillard.  Homme d'affaires de la région de Québec, il projetait de venir s'établir à Magog mais son projet ne s'est jamais concrétisé, de sorte qu'il a préféré quitter en 2017. 

 

Depuis, la famille Pradella a repris possession du cinéma.  François Pradella, le fils de Ginette, est maintenant à la barre du cinéma. À son entré en poste, celui-ci souligne que le Cinéma Magog a tout pour réussir. « Ce qui est tendance en ce moment, ce sont principalement les petits cinémas et ceux qui sont situés dans les centre-villes ». 

 

Dans cette optique, il investi afin d'améliorer les installations. La salle 2 subi une cure de rajeunissement majeure alors qu'elle est repeinte, de nouveaux sièges sont installés, passant maintenant à 85 places de façon à en améliorer le confort ainsi que la vision des spectateurs.  Le hall d'entrée est repeint et des investissements sont fait au comptoir de popcorn afin d'améliorer le service.

En août 2017, la direction des opérations est confiée à Mr. Luc Dion. Pour celui-ci, c'est un retour dans l'industrie du cinéma, lui qui a opéré le Super Club Vidéo Sélection dans les années 90. 

À l'automne 2018. la direction annonce son désire d'offrir une programmation plus diversifiée afin de répondre à la demande de sa clientèle. La série Ciné Répertoire est lancée. Dans le câdre de la série, les habitués seront invités a voter pour la sélection des films qui prendront l'affiche dans les mois à venir.